Un peu d’histoire

L’animation sportive au service des villages ruraux !

Issue du mouvement des Foyers Ruraux, la Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR) est en charge du développement de l’animation sportive, quand la Confédération Nationale des Foyers Ruraux (CNFR) s’occupe des activités sociaux-culturelles.

Les Foyers Ruraux sont nés à la fin de la Seconde guerre mondiale, qui a détruit la France. Le gouvernement, sous la présidence du Général De Gaule, travaille à reconstruire le pays. Ce gouvernement ne souhaite pas seulement répondre aux besoins économiques et sociaux des français, mais aussi aux attentes culturelles et politiques après cette période noire.

C’est ainsi que le Ministre de l’agriculture prépara entre 1944 et 1947 la naissance de nouveaux cadres, spécialisés du monde rural. Les Foyers ruraux voient le jour le 13 septembre 1945 avec comme mission : la formation, l’éducation des ruraux et l’animation du monde rural. C’est le 7 mai 1946, que se créait la Fédération Nationale des Foyers Ruraux et ses associations de développement et d’animation du monde rural.

Le mouvement rural a pour principe de mobiliser les populations rurales en leur apportant la culture partout et pour tous, le sport accessible à tous, des actions en lien avec le tourisme, des formations et des moyens de communication etc.
Dans les Foyers Ruraux, il n’existait pas seulement des associations culturelles mais également des clubs sportifs (gymnastique, badminton…). Aussi, les activités sportives se développaient de plus en plus dans le milieu rural du à l’augmentation de la notoriété du sport en France. Cependant, ses clubs ne possédaient pas d’agrément jeunesse et sport puisqu’ils n’appartenaient à aucune Fédération sportive (statut permettant de recevoir des aides financières).  C’est pourquoi se posa alors la question financière au sein des Foyers Ruraux qui n’obtenaient donc aucune aide financière de l’Etat (Etat, Conseil général, mairie) pour les activités sportives. L’idée fut alors de créer une Fédération sportive au sein des Foyers Ruraux avec une volonté commune de valoriser et développer le monde rural. Ainsi, le 19 février 1983, la  Fédération nationale du sport en milieu rural voit le jour en tant que branche sportive des Foyers Ruraux. Elle est aujourd’hui membre du Comité National Olympique et Sportif Français au sein des fédérations affinitaires et multisports depuis le 25 mars 1986.

Cette  fédération multisports a donc pour but de favoriser la pratique d’activités sportives en milieu rural en proposant des activités adaptées à ses spécificités. Elle participe ainsi à l’animation, mais aussi au développement de l’espace rural,  motivée tant par des préoccupations sociales que par une dynamique économique volontariste.

Elle possède son propre slogan : « le sport est dans ma nature » qui exprime l’intégration de l’homme dans la nature.

Qu’en est-il du Sport en Milieu Rural en Vendée ? La nécessité en 1994 d’un comité vendéen se fait sentir …

Dès 1984, des comités se créent dans les départements possédant plusieurs clubs dans la même activité. Ainsi, ils peuvent organiser des compétitions dans le département.

A l’inverse, en Vendée, il n’existe que très peu de clubs de sport. Cependant, la Fédération Départementale des Foyers Ruraux organise des manifestations  sportives comme les rando-thèmes. Ils souhaitent donc mettre en place un comité sport en milieu rural pour deux raisons : l’une financière et l’autre pour la reconnaissance du sport en milieu rural. C’est donc le 23 avril 1994 que se lance le Comité Départemental Du Sport en Milieu Rural de Vendée sous l’impulsion de Gérard Traineau alors président de la Fédération Départementale des Foyers Ruraux. Il devient le premier président de CDSMR 85.

C’est également en 1994 que le comité obtient la reconnaissance et l’adhésion au Comité Départemental Olympique et Sportif de Vendée.

En 2000, le CDSMR 85 connaît un grand changement qui va lui permettre de se développer. La Fédération Française de palet, qui connaît un échec, arrive au comité vendéen. Cette activité déjà structurée apporte alors environ 2500 adhérents et deux commissions : la commission vendéenne du palet (CVDP) et la commission régionale du palet laiton (CRPL). Pour les clubs de palet, cette affiliation leur apporte la possibilité d’obtenir l’agrément jeunesse et sport qui leur était refusé auparavant (le palet n’est pas considéré comme un sport d’ampleur national mais plutôt régional). Cette arrivée massive d’adhérents, permit ensuite d’avoir un permanant dans le cadre d’un emploi jeune.

Une Commission Nationale des Jeux Sportifs naît à la FNSMR en 2000 sous l’impulsion du CDSMR 85. Bernard Coutaud le président du CDSMR 85 en devient président.

2001 fut l’année de la première convention avec la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et du Sport) concernant le développement sportif et les objectifs quantitatifs pour l’olympiade 2001-2004. Depuis notre comité poursuit le développement d’actions nouvelles au sein du milieu rural.

2010 : la FNFR passe en Confédération et devient CNFR

Le choix opéré par la FNFR de passer en confédération à partir de la saison 2010/2011 nécessite pour la FNSMR une modification du schéma d’adhésion commun existant jusqu’alors. Une modification motivée par le respect des contraintes liées à la loi sur le sport et notamment au maintien de « l’agrément Sport ». Cette demande de modification du schéma d’adhésion a été refusée par la CNFR;

2011 : la FNSMR crée Gestaffil

Face à cette situation et à la menace qui pèse sur le maintien de l’agrément sport et des avantages qui y sont liés (subventions
diverses, possibilité d’organiser des manifestations sportives…) mais qui pèse également sur l’existence même d’une
Fédération Sportive au sein du Mouvement Rural, la FNSMR se voit contrainte de proposer son propre schéma d’adhésion
et un outil de gestion : GESTAFFIL

Maillon « sportif » du « Mouvement Rural » avec tous les acteurs du milieu rural tels que les Foyers Ruraux et les associations d’animation et de développement (familles rurales, ainés ruraux etc.), notre Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR) se veut le relais du message et des valeurs véhiculées par son réseau d’appartenance autour du Sport en Milieu Rural.

 

C’est ainsi que notre CDSMR tend à orienter toujours davantage son action vers ce qui constitue les fondements suivants :

„  * favoriser un développement rural multisport / multidisciplinaire dans sa conception, multisectoriel dans son application

„ * privilégier les participations des acteurs et les initiatives venant de la base

„  * informer et former de manière permanente les citoyens pour leur participation active et démocratique au développement local

„  * positionner le territoire rural comme espace de découverte de nouvelles activités et de la nature

 

C’est ainsi que le CDSMR prend son rôle de coordination des politiques sportives d’animation en milieu rural à cœur.

logo_ddcs logo_cdos logo_conseil_general logo_cadetel logo_familles_rurales logo_ugsel logo_fdfr_85 logo_credit_mutuel logo_groupama